LA MARQUE :

Andria en quelques lignes :

Andria est une marque de vêtement optimiste & engagée entièrement produite à Madagascar.

Nous valorisons le Made in Madagascar en y sourçant 100% de nos matières premières et nous soutenons l’empowerment des femmes en travaillant avec les artisanes et les cheffes d’atelier locales.

« Andria » vient de mon nom de famille « Andriamanga », « Andria » signifie « noble » dans le sens « royal », cependant le sens moral est le plus approprié. 

Nos engagements sont nobles : 

  • Nous valorisons le savoir-faire malgache
  • Nous soutenons l’empowerment des femmes* par le travail et la créativité 
  • Nous prônons la mode atypique et responsable dans une démarche écologique 

LA FONDATRICE :

a créatrice de marque on dit non ? tu as grandi dans une famille d’artiste, et tu as hérité de ce savoir faire sans qu’il y ait transmission, l’histoire familiale t’a révélé ce don de ton arrière grand-mère de tisser des matelas en rafia en plus de son élevage de vers à soie. Ton grand penchant pour les animaux tes talents dans l’art viennent génétiquement de la, sans aucun doute. Cette grand mère dessinait elle-même les rayures de ses matelas sans brouillon, avec des jeux de couleur bien choisis.

Dans les années … à Madagascar, les matelas étaient confectionnés à partir d’une housse fait en raphia et rembourré avec de la paille. 

Mon arrière grand mère Geneviève, tissait les matelas en rafia, elle dessinait elle-même les rayures de ces matelas sans brouillon avec des jeux de couleur bien choisis. 

Les rembourrage de la paille dans le matelas, donc du coup sans qu’il y ait de transmission, elle faisait elle même ses rayures, en plus elle aimait les animaux donc du génétique. 

MADE IN MADAGASCAR

Beaucoup puisent dans les richesses de Madagascar l’or, le nickel, le cobalt, le diamant, la vanille, le fève de cacao, le coton.

De grandes marques de luxe et de fast fashion travaillent avec les usines de confection en zone franche pour créer leurs collections vendues à l’échelle l’international. 

Mais notre intention a été attirée par une filière très promettante qu’est l’exploitation textile biologique et éco responsable, créer  une marque éthique par une femme d’origine malgache, et ainsi valoriser  les savoirs-faire malgaches en soutenant les petites entreprises à Madagascar d’un côté et atteindre la quête d’originalité d’un autre. 

En tant que marque engagée, nous faisons le choix de créer un maximum de valeur ajoutée sur l’île et que cela profite aux partenaires avec qui nous réalisons nos vêtements.

Toutes nos collections sont dessinées à notre bureau dans les Ardennes.

Ensuite lachat des fournitures à la fabrication des pièces se déroule à Madagascar. 

Soutenir lemploi local, valoriser des filières de production locales sont les clés logiques de l’empowerment.

L’ARTISANAT

Nous sommes fiers de réaliser chaque collection avec différentes techniques ancestrales telles que : le tissage à la main, la broderie fait main et la confection artisanale.

Tissage à la main : 

Le tissage du « Lamba » dit « étoffe » le savoir-faire ancestral du tissage à la main du « Lamba » se transmet de génération en génération depuis la nuit des des temps à Madagascar. 

Nous travaillons avec une petite entreprise familiale à Antananarivo qui tisse les lambas avec du coton biologique issu d’un petit agriculteur local.

Broderie fait main : 

La broderie fait main fait aussi partie de l’artisanat malgache, nous sommes heureux de  pouvoir l’intégrer à nos pièces, cela est réalisé avec minutie par notre brodeuse passionnée et très à l’écoute. 

Confection artisanale : 

Nous avons privilégier de travailler avec des ateliers de confection à taille humaine, ainsi chaque vêtement est confectionné avec patience et amour. 

Du tissage des lambas, à l’assemblage, à la couture puis à la finition, toutes les mains qui travaillent la matière et donnent vie aux vêtements, veillent à la qualité finale de l’article.

Nous avons la volonté de grandir avec nos partenaires mais aussi de leur faire évoluer en leur confiant la création de collections originales et en les rémunérant de manière juste.

Nous sommes heureux de contribuer à l’empowerment des femmes par le travail et la création. 

(Artisanes mettre les vidéos : présentation, ce qu’ils font, travaille avec moi, citation faire un montage.)

ECO-RESPONSABLE

L’UPCYCLING

Nous sommes conscients que produire de nouveaux tissus contribuent au surplus des déchets textiles. 

Toutefois nous avons comme ambition de mettre en avant le savoir-faire malgache, créer nos collections sans le « lamba » dit « l’étoffe malgache » n’aurait pas de sens. 

Afin de réduire notre impact environnemental, nous avons fait le choix de réaliser des collections en quantité limitée avec 70% des tissus issus des stock dormant et 30% de tissus crées en coton biologique pour les lambas. Cela est pour nous un bon compromis et permet de vous proposer des pièces éthiques, uniques et originales. 

Enfin pour les étiquettes de vêtements, nos logos ont été imprimé sur des chutes de tissu en lin.

Les tissus upcyclés sont certifiés Oeko-Tex standard 100 , c’est à dire que le procédé de fabrication ne contient pas de substances chimiques nocifs pour la santé et pour la planète. (lien : https://www.oeko-tex.com/fileadmin/user_upload/Marketing_Materialien/STANDARD_100/B2B_Brochure/B2B_Brochure_STD100_A5_021219_FR_online.pdf). 

Ils proviennent d’une usine de fabrication textile à Madagascar où les conditions humaines sont respectées :

  • Le salaire permet de faire vivre 6 personnes
  • Les salariés bénéficient d’une couverture médicale quasi gratuite
  • Les enfants des salariés peuvent suivre des cours de langues et d’informatique financés par l’usine
  • Les salariés bénéficient de formations régulières 

Cette usine contribue également à l’empowerment des femmes, 51% des salariés sont des femmes, les femmes enceintes entre 25 à 35 ans peuvent aménager leurs horaires en leur faveur, les femmes peuvent aussi allaiter dans une salle labellisée « amis des bébés ».

DU COTON BIOLOGIQUE EQUITABLE

Le lamba à Madagascar est généralement tissé avec de la soie.

Bien que la sériciculture soit ancrée dans la culture malgache, nous avons fait le choix de travailler avec une atelier de tisserandes qui se fournit en coton biologique auprès d’un petit agriculteur local. 

De ce fait nos pièces ne présentent aucune fibre animale et par ailleurs aucune souffrance animale.

Malgré que la création d’un lamba nécessite de produire un nouveau tissu, le coton biologique nécessite peu d’eau, contient moins de pesticides et l’acheter permet de soutien l’entreprise familiale d’une femme et un petit agriculteur qui essaie de s’en sortir face aux grandes exploitations industrielles.

UNE PRODUCTION RAISONNEE

Comparé à la fast fashion qui contribue massivement aux déchets textiles avec la quantité de production excessive, nous avons fait le choix de sortir une collection 2 à 3 fois par an et en édition limitée.

D’autant plus que pour la plupart de nos pièces, nous avons fait le choix de ne pas utiliser tout le mètre du tissu entier pour la confection en série. 

Ainsi, cela permet de ne pas avoir du surplus en stock et de mettre en place un système de pré-commande. Nous produisons alors seulement si il y a une demande.

UN PACKAGING EN CARTON RECYCLE

Nous tenons à ce que nos produits soient bien protégés, c’est pour cela que nous avons choisi de les emballer avec du carton recyclé.

Nous vous proposons également de choisir de livrer vos colis avec un packaging  consigné et imperméable  Opopop made in France.

Fonctionnement : 

CARTE DE REMERCIEMENT BIODEGRADABLE

Nos cartes de remerciement ont été réalisé en papier antemoro il s’agit de papier fait à partir d’écorce d’arbre, de feuilles et de fleurs séchés, ils sont biodégradable et compostable.

HANG TAGS REUTILISABLE

Nos hang tags sont made in France et planter dans le sens du développement durable.

UN CIRCUIT COURT 

Savez vous que selon l’ADEME (’agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie)  un jean de la fast fashion fait 1,5 fois le tour de la terre avant d’arriver entre vos mains ? 

Cela représente 65 000 KM cela à un fort

Comparé à cela, nos collections sont imaginées dans notre petit bureau de girl boss dans les Ardennes, les matières premières, les fournitures à la confection sont réalisés à Madagascar et sans intermédiaire afin de vous proposer des prix justes. 

9000 KM. 

DEFIS DE ANDRIA

Andria est un projet global constamment en réflexion, notre ambition est de nous inscrire dans une mode plus durable et responsable ? 

Nous sommes enthousiaste à l’idée d’aller vers un cercle vertueux et nous sommes conscients des défis à relever afin d’atteindre cet objectif. 

1-PASSER A UNE TEINTURE VEGETALE 

Nous étudions pour que les lambas soient en teinture végétale en tenant compte de toutes les conditions nécessaires pour y arriver ( matières premières nécessaires à réunir sur place, test pour veiller à la qualité de la teinture et temps à prendre en compte dans la réalisation d’un lamba)

2- LA CERTIFICATION DU COTON BIOLOGIQUE

Nous sommes conscients que les consommateurs ont plus confiance aux labels écologiques. 

Nous travaillons avec un atelier de tisserand qui se fournit auprès d’un petit agriculteur, nous nous basons sur une relation de confiance. 

Cependant un petit agriculteur n’a ni la connaissance de cette certification, n’est pas familier avec les procédures occidentales et n’a ni les moyens de financer une certification. 

Des démarches pour cette normalisation sont en cours d’étude. 

3- UNE SECONDE VIE DU VETEMENT 

Nous souhaitons aller plus loin en contribuant sur le long terme à l’économie circulaire. 

En attendant nos livraisons sont munis de conseils d’entretien de nos produits et de conseils de ré-utilisation à terme, voir des adresses des ré-utilisateurs/ou des associations à qui cela pourrait servir. (Lien sur mon site avec les associations/points collecte etc. 

4-LA CREATION INHABITUELLE

  • La distance + la création inhabituelle dans l’Occident c’est un défi de Andria. 

« La différence fait la richesse »

(Nous envoyons nos produits finis par voie aérienne depuis Madagascar vers la France, nous sommes conscients que cela n’est pas des plus écologiques, important de dire ça ???? 

Cependant le transport a toujours été le grand défi des marques africaines qui souhaitent proposer leurs produits à l’extérieur. 

L’avion reste aujourd’hui la solution la plus flexible et rapide pour une petite entreprise comme nous. 

La voie maritime reste encore non seulement couteuse et ne peut pas être intégré dans le processus de création de la collection au vu du temps de trajet. 

Pour une petite entreprise qui démarre et qui souhaite prospérer, l’avion reste la solution la plus adaptée. )

Panier
Une surprise offerte pour les 10 premières commandes !
+
Retour en haut